Steve Patry

Président d'honneur de Vues sur mer 2017

Vues sur merProgrammation 2017Le président d’honneur 2017

Steve Patry, président d’honneur du Festival Vues sur mer 2017

Le réalisateur Steve Patry est le président d’honneur de la septième édition du Festival Vues sur mer. M. Patry pourra non seulement mettre en valeur son film documentaire «Waseskun», mais aussi présenter une vingtaine de courts et longs métrages documentaires qui seront diffusés sur place. Pendant quatre jours, Vues sur mer offre au public l’occasion unique de rencontrer des oeuvres et des réalisateurs surprenants.

C’est un grand plaisir de recevoir cette année un documentariste de grand talent qui a remporté le Grand prix du jury lors de notre édition 2015 avec son film « De prisons en prisons ». Il nous présentera cette année son plus récent long-métrage documentaire intitulé « Waseskun ». Un film qui nous transporte au coeur d’un centre de guérison autochtone où des hommes ayant un passé criminel tentent de briser le cycle de la violence. De plus, Steve Patry nous offrira un atelier-conférence qui nous permettra de découvrir son parcours et ses nombreuses initiatives en vidéo citoyenne.

« En se concentrant sur une programmation forte et lumineuse, le festival Vues sur mer démontre encore une fois cette année sa pertinence au plan culturel et cinématographique. Il est une source d’inspiration pour la Gaspésie mais également pour le reste de la province », affirme le président d’honneur.

Steve Patry est un réalisateur documentaire dont les oeuvres ont une profonde visée sociale. Détenteur d’un diplôme en cinéma de l’Université de Montréal, il coréalise avec trois jeunes cinéastes un long métrage documentaire intitulé Asteur  (2003), suivi d’un autre projet collectif, le court métrage expérimental Imbroglio (2005). Il participe ensuite à Télé sans frontières  et commence à réaliser et à travailler sur des projets qui se concentrent plus spécifiquement sur des enjeux sociaux ou politiques, dont Actualités citoyennes , un projet de vidéoblog développé par Santiago Bertolino à l’ONF. Avec Bertolino, il est l’un des cofondateurs de la coopérative de travail Funambules Médias . Il réalise ensuite le court métrage Seules, les pierres n’arrêteront pas l’occupation  (2012). En parallèle, il commence à donner des ateliers de formation à la vidéo citoyenne dans les milieux communautaires. Cette expérience lui permet d’aller à la rencontre de personnes marginalisées. Il s’intéresse tout particulièrement à ceux qui tentent de changer le cours de leur existence et de lutter contre les barrières sociales et psychologiques. Son premier long-métrage, De prisons enprisons  (2014) reçoit une mention spéciale du jury aux RIDM et une nomination au Prix Jutra du meilleur long métrage documentaire. Incursion émouvante et lucide dans le quotidien de trois ex-détenu(e)s qui tentent de réintégrer la société et de vaincre leurs dépendances, le film  révèle une démarche de cinéaste sensible, discrète et assurée, où les protagonistes accordent une confiance rare au cinéaste. C’est ce qui l’amène à développer son second long métrage documentaire, Waseskun .